Les Courtines : gîte avec vues

Une petite maison prise dans la nature, et qui offre un panorama sur les contreforts du Larzac : c’est le havre de paix que proposent Marc et Corinne à leurs pensionnaires du gîte Les Courtines, à Saint-Privat, dans l’Hérault. Après des mois difficiles, le couple récemment converti au numérique, profite de la pleine saison.

“Changer les literies, cela ne laisse pas beaucoup de temps pour créer un site internet”, sourit aujourd’hui Marc Levitte, 73 ans, dont le Gîte Les Courtines offre une vue imprenable sur les montagnes du Larzac, dans le Massif Central. L’ancien conseiller en direction d’entreprise et sa femme Corinne, professeure des écoles à la retraite, ont jeté leur dévolu sur Saint-Privat dans l’Hérault, une commune regroupant trois villages entourés de nature, à une heure de Montpellier. C’est là qu’en 2018, désireux de passer leurs vieux jours loin du tumulte parisien, le couple s’est implanté pour proposer une halte bucolique aux visiteurs de passage : “Corinne a vécu six ans à Montpellier, retrace Marc. Elle était très attirée par ce coin. Personnellement, je n’aime pas trop la plaine, nous avons donc tout misé sur ce petit village niché.”

La maison spacieuse offre un cadre idyllique à ses hôtes : piscine, terrasse et jardin fleuri au bord d’un étang. “Nous avons vécu six mois dans la maison durant les travaux. Mais Corinne et moi l’avons aménagée comme si nous comptions y vivre pour toujours”, s’émeut le propriétaire. Les pièces à vivre, à la décoration chaleureuse et sobre, sont baignées par la lumière du Sud. “Encore faut-il que les potentiels invités puissent s’en rendre compte”, constate Marc Levitte, qui se souvient des premiers temps difficiles qui ont suivi leur installation. “J’ai vite compris qu’il nous fallait être présents en ligne pour ne pas être invisibles”, se souvient-il. “Je me suis d’abord rapproché de Gîtes de France, qui nous a offert une vitrine publique sur Internet. Mais cela ne suffisait pas.”

Sauver le gîte

Dès son apparition, la crise sanitaire ralentit fortement l’activité dans l'hôtellerie. Selon l’agence de conseil In Extenso TCH, les professionnels du secteur ont constaté en moyenne un chiffre d'affaires en recul de 47% par rapport à 2019. Mais fort heureusement, chez Gîtes de France, Corinne et Marc Levitte trouvent du soutien : “On leur avait fait part de notre envie de créer un site internet, et ils nous ont dirigés vers les formations des Ateliers Numériques de Google.” La rencontre entre Marc et son coach Théophile va aider le retraité à reprendre sa pleine activité. “Nous avons longuement discuté pour identifier les problèmes que je rencontrais, restitue l’hôte. Le coach essaie de comprendre les enjeux qui sont les nôtres, étape par étape.” Priorité absolue : permettre au gîte d’être référencé. “Marc n’était pas très à l’aise avec l’univers web, retrace Théophile. Nous avons lancé et optimisé de A à Z sa fiche Google My Business pour rendre leur site plus facilement visible sur Google.” L’outil constitue un atout précieux pour le gîte : “Jusqu’ici, les personnes avaient du mal à nous trouver, et surtout, elles peinaient à voir des photos du gîte. Beaucoup abandonnaient ou se reportaient sur d’autres annonces. Aujourd’hui, si quelqu’un recherche "gîte les courtines” sur Google, nous sommes en première position sur la page”, se félicite Marc Levitte.

Développer un site web

Marc a également pu développer un site web pour les Courtines avec l’aide de Théophile. La prochaine étape, pour le couple d’hôtes, est de perfectionner et complexifier leur site : “J’ai assez peu de compétences en la matière pour l’instant, admet Marc. J’aimerais créer un domaine internet doté de plusieurs pages, pour présenter tous les aspects du gîte. Des formations Google existent et je souhaiterais y participer, il faut simplement que je trouve un petit créneau dans mon emploi du temps”. Et pour les propriétaires, l’été sera chargé : “Nous sommes complets pour la période estivale, et l’arrière saison commence à se remplir aussi. Nous venons d’ailleurs de recevoir une réservation d’un client qui nous a trouvés grâce à Google My Business.”

A Saint-Privat, le couple a trouvé sa terre d’adoption. “Si nous nous sommes lancés dans l’aventure des Courtines, c’est parce que nous aimons partager et faire découvrir cette si belle région”, pose Marc, intarissable quand il s’agit de vanter le patrimoine du Larzac. “Nous aimons faire découvrir le lac du Salagou, un endroit magnifique entouré de terres rouges, mais il faut aussi parler du petit village de Saint-Guilhem-le-Désert construit au XIe siècle...” De quoi donner des envies de vacances.

Nous sommes complets pour la période estivale, et l’arrière saison commence à se remplir aussi. Nous venons d’ailleurs de recevoir une réservation d’un client qui nous a trouvés grâce à Google My Business.

Marc, Propriétaire, Le gîte des Courtines

Lieu

Saint-Privat, France

Filtre

Découvrir d'autres histoires

Gryp 3D

L’impression 3D, un coup de pouce aux collectionneurs automobiles

Mabagnol

Mabagnol: comment réinventer le garage classique ?